Etat espagnol. De la grève générale de 1988 à la déchéance syndicale

mercredi 26 décembre 2018
par  Marsanay
popularité : 2%

Le 14D de 1988 a été la plus grande mobilisation syndicale de l’histoire de ce pays. Trois décennies plus tard, il n’y a pas eu de mobilisations qui l’ont surpassée. Huit millions de travailleurs et travailleuses, trois millions d’étudiants et des centaines de milliers d’agriculteurs, de travailleurs indépendants, de petits commerçants… même des footballeurs y ont participé. Les écrans de télévision, ceux dépendant de la TVE, étaient d’une seule couleur : le noir. Des millions de personnes ont manifesté dans les rues le vendredi 16 décembre.L’Espagne était pacifiquement et sereinement paralysée. Les travailleurs et travailleuses ont été le moteur d’une mobilisation qui a transcendé les revendications syndicales concrètes et s’est transformée en action civique et en réaffirmation démocratique.

«