Conférence-débat : " Mettre en démocratie les technologies émergentes"

mardi 15 septembre 2015
par  Universite Populaire Toulouse
popularité : 8%

L’Université Populaire de Toulouse invite Sara Angeli Aguiton le jeudi 29 octobre à 20H30 à la Bourse du Travail, place Saint Sernin, Toulouse.

Alors que les liens entre désastres écologiques et agir technique humain sont tous les jours plus documentés, les technologies émergentes trouvent dans la crise environnementale une nouvelle source de justification. Agro-carburants, agriculture « climato-intelligente », nouvelles techniques de dépollutions... se présentent comme des technologies de réconciliation entre développement industriel intensif et préoccupations écologiques. Outre leurs promesses « environnementales », ces innovations s’adossent aussi à des prétentions démocratiques et participatives : biologie « de garage » et « fab lab », dispositif de participation du public ou dialogue « sciences-société » sur les risques et les enjeux éthiques posés par les nouvelles technologies sont devenus des points de passage obligés pour toute innovation. Une analyse de la trajectoire technique et « démocratique » de la biologie synthétique en France nous encouragera à critiquer cette machine participative pour y voir l’une des formes actuelles de la fabrique du consentement au « progrès ».

JPEG - 30.8 ko

Sara Angeli Aguiton est sociologue. Elle a consacré sa thèse à l’étude de l’émergence de la biologie de synthèse en France et aux Etats-Unis, suivant les politiques de développement et de régulation qui illustrent les formes actuelles de l’innovation. Elle travaille aujourd’hui sur l’économie politique du changement climatique, saisie par les assurances des catastrophes naturelles.