Emancipation, progrès social, libertés, Syndicats et associations, la société civile reprend la main !

dimanche 6 décembre 2015
par  Universite Populaire Toulouse
popularité : 9%

Réunion–débat le 15 décembre 2015 à 20h à la Bourse du travail

A l’initiative de la CGT, la FSU, Solidaire, la Ligue des droits de l’Homme, la Fondation Copernic et Université Populaire de Toulouse.

En réponse aux évènements dramatiques que notre pays à connu, le 21 novembre dernier, les organisateurs de cette réunion-débat, avec d’autres organisations de la société civile ont pris l’initiative d’une marche à Toulouse contre la barbarie et les amalgames et pour les libertés et la paix.
Après le recueillement et la compassion avec les victimes des attentats terroristes qui nous ont frappés, est aujourd’hui venu le temps du débat. Temps pour s’informer, pour réfléchir, comprendre et échanger entre nous afin de construire des mobilisations et des alternatives face au terrorisme, mais aussi pour ne pas se laisser enfermer dans un état d’urgence qui nous réduit à l’impuissance citoyenne et porte atteinte, comme nous le constatons tous les jours depuis sa mise en œuvre à nos droits civils, politiques, économiques et sociaux

JPEG - 21.3 ko

Pour cette réunion-débat, nous avons choisi d’ouvrir trois grands axes de questions :

• Les effets de la situation internationale sur les évènements de novembre : en quoi sont-ils le produit d’une histoire des rapports internationaux ? Quelle est la responsabilité de notre pays ?
Mais aussi, qu’est-ce que le terrorisme international ? Que représente DAESH ?

• Vivre ensemble et faire société : En quoi l’état d’urgence porte-t-il atteinte à nos droits et à nos libertés ? Quels risques pour notre avenir collectif ?
Mais aussi, en quoi les politiques sécuritaires ont-elles porté atteinte au lien social et aux libertés ? Quels sont les éléments de fragmentation sociale pouvant expliquer les violences que nous connaissons (les questions religieuses, la relégation urbaine …) ?

• Monde du travail et transformation sociale : en quoi la mise en place d’un régime d’exception porte-t-il atteintes aux droits économiques et sociaux ? Le démantèlement du droit du travail affaiblit-il le lien social ?
Mais aussi, quel rôle, quelle place aujourd’hui pour des organisations syndicales vecteurs de transformations sociales ? Comment porter les revendications et mettre en place des rapports de force en situation de lois d’exception ?

Cette première rencontre doit nous permettre de poser les premiers jalons d’une série d’initiatives (colloques, formations syndicales, réunions et débats publics …) que les organisateurs de la soirée développeront au fil du premier semestre 2016.


Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930