Forces de l’ordre liées à l’ultra-droite violente : la DGSI s’inquiète

mardi 10 avril 2018
par  Marsanay
popularité : 10%

Les services de renseignement s’inquiètent de la proportion grandissante de membres des forces de sécurité ayant rejoint des groupuscules d’autodéfense. Parmi les « objectifs de la DGSI » suivis pour leurs liens avec « l’extrême droite violente », on recense une cinquantaine de policiers, gendarmes et militaires. Les autorités de tutelle ont été alertées à l’automne dernier.
PAR MATTHIEU SUC ET MARINE TURCHI
ARTICLE PUBLIÉ LE LUNDI 9 AVRIL 2018 Médiapart

«