L’Université Populaire sur Radio mon Pais 90.1


Articles publiés dans cette rubrique

lundi 18 mars 2019
par  Marsanay

Gilets Jaunes, le chapitre manquant : le rendez vous manqué avec les syndicats

Depuis le début des mobilisations de Gilets Jaunes l’Université Populaire de Toulouse, a organisé plusieurs conférences ou participé à des évènements qui ont contribué à la compréhension d’un mouvement inédit.
Sur les violences policières en janvier 2019 avec les syndicats CGT-FSU-Solidaires, l’ (...)

dimanche 17 février 2019
par  Marsanay

Gilets jaunes, qui sont-ils ? Que disent-ils ? Qu’en disent les médias ?

Lors de l’émission du 7 février, nous avons écouté deux intervenions de la conférence qui avait eu lieu à la bourse du travail au mois de janvier sur les gilets jaunes Brigitte SEBBAH maîtresse de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université Toulouse 3 et et Camille (...)

mardi 11 décembre 2018
par  Marsanay

L’eau au,coeur de la crise climatique

Le 17 novembre un mouvement non identifié, à priori, bloquait durant la journée les grands axes routiers les dépôts de carburant, les centres logistiques, les grandes surfaces…et ces blocages se poursuivent depuis en s’étant déplacé vers les axes routiers....écouter la suite ci dessous
L’EAU AU CŒUR DE (...)

mercredi 7 novembre 2018
par  Marsanay

Discussion avec Serge BAGGI autour du livre AZF/ Total responsable et coupable. Histoire d’un combat collectif

L’explosion d’AZF à Toulouse, le 21 septembre 2001, a été l’accident industriel le plus dramatique depuis l’après-guerre en France. Ce livre a été écrit à la suite du jugement du 31 octobre 2017 de la cour d’appel de Paris qui a condamné l’entreprise et son directeur pour manquements à leurs obligations de (...)

vendredi 26 octobre 2018
par  Marsanay

Autour du livre de Mireille Bruyère : "L’insoutenable productivité du travail"

La critique de la croissance déjà ancienne désigne notre désir infini pour la consommation comme source de notre aliénation et de l’impasse écologique dans laquelle nous avons précipité la planète. Mais, ce désir de consommation infini n’est-il pas l’autre face de notre désir d’efficacité infinie ? De (...)