France/SNCF : une succession de grèves « carrées » ne forme pas une grève reconductible !

mercredi 27 juin 2018
par  Marsanay
popularité : 2%

Ne reculant devant rien, la direction de la SNCF avait décidé d’effectuer les retraits pour grève comme si les 18 grèves de 48 heures ventilées sur le deuxième trimestre étaient un seul mouvement. Le Tribunal de grande instance [1] a donné tort aux patrons (qui ont fait appel). Mais le constat n’est pas que juridique, il est avant tout politique : une succession de grèves « carrées », c’est-à-dire limitées d’emblée à 24 ou 48 heures par exemple, ne forme pas une grève reconductible !
Par Christian Mahieux

« 


Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345