Toulouse 2031.

mardi 9 octobre 2018
par  Marsanay
popularité : 3%

Conférence de presse vendredi 12 octobre 10h30 au Florida !
Nous associations, collectifs et citoyen-e-s lançons « Toulouse 2031 » en réponse au week-end « Toulouse 2030 » soutenu par la Mairie de Toulouse. Pour expliquer notre démarche les représentant-e-s de nos collectifs et associations vous propose une conférence de presse ce vendredi 12 octobre à 10h30 au Florida Place du Capitole.

TOULOUSE 2031
Conjuguer nos expertises et agir ensemble, c’est possible !
Ne laissons pas promoteurs et banquiers faire main basse sur la ville

« Toulouse 2030 », ce sont des banquiers et des promoteurs regroupés, avec l’appui marqué de la Métropole et de la ville de Toulouse, dans une association pour nous vendre une ville « gentrifiée », soumise au culte du business (une sorte de « start-up city ») chassant les classes moyennes et les pauvres vers les périphéries et les marges.


Nous, toulousains et citoyens de la Métropole, constatons :
- Un patrimoine bâti de cœur de ville laissé aux appétits des promoteurs.
- Un manque criant de logements et des personnes qui dorment dans la rue.
- La refonte complète de quartiers urbains comme l’opération TESO / Marengo /Tour d’Occitanie, et celles de L’hôpital La Grave et de la place de l’Europe, trop souvent menée sans concertation avec la population et qui va largement détruire des quartiers populaires du cœur de Toulouse ville.
- Une marchandisation de nos villes structurées par les marques et les enseignes (comme le centre-ville de Toulouse, la rue d’Alsace Lorraine, etc…) et des commerces de proximité balayés par les mégacentres commerciaux (comme le projet Val Tolosa à Plaisance-du-Touch).
- Un réseau de transports collectifs inadapté, notamment aux habitants de la périphérie, faisant la part belle à l’usage massif et obligé de la voiture, source première de pollution et donc d’impact sur la santé de tous.
- Un territoire qui ignore l’urgence des changements imposés par l’épuisement des ressources et le réchauffement climatique.
- La gestion quotidienne d’un aéroport situé dans la Ville de Toulouse guidée par des impératifs de rentabilité financière et dont le développement aggrave les nuisances aériennes subies, de jour comme de nuit, par les riverains.
- Un service public de l’eau et de l’assainissement géré par une multinationale des services dont les objectifs tournés vers le profit et la rémunération d’actionnaires vont à l’encontre de la préservation d’un bien commun de l’humanité.
- Des services publics en berne, comme les piscines, mal entretenues et considérées par la ville comme autant de charges sans prendre en compte leur rôle essentiel dans le lien social.
Bref, une ville centre et sa métropole livrées aux banquiers, promoteurs et
multinationales.

Or, nous pensons que la volonté de croître est, dans une très grande partie, motivée par des impératifs de rentabilité financière et présente une menace pour la santé et la qualité de vie des habitants qui sont exclus des projets et des décisions associés. « Toulouse 2031 » : conjuguer nos expertises et agir ensemble, c’est possible.
Face à ces constats, nous lançons sur ces différents thèmes TOULOUSE 2031, une initiative pour penser notre agglomération sur la base de nos refus et de nos combats.

Cette union d’associations, de collectifs, et de citoyens a pour ambition de mettre la lutte contre un projet de métropole accentuant les inégalités sociales et spatiales au cœur des mobilisations et de privilégier la santé et la qualité de vie des habitants plutôt que les bénéfices de grandes entreprises.
En effet, lutter contre la pollution et pour un environnement sain, c’est offrir des transports en commun couvrant tous les territoires et bien cadencés ; c’est repenser notre consommation énergétique ; c’est orchestrer l’essor des déplacements alternatifs ; c’est réguler le trafic aérien de Toulouse-Blagnac ; c’est contingenter à l’essentiel l’artificialisation des sols et promouvoir l’agriculture périurbaine ; c’est favoriser un urbanisme citoyen basé sur l’harmonie des paysages urbains et le respect de l’architecture toulousaine.
Au delà du droit à un logement pour tous, on ne peut imaginer la construction de logements sans l’organisation des transports en commun pour assurer la mobilité des habitants et sans le déploiement des services publics de proximité.
Nos résistances, qui sont le cœur même de nos activités, révèlent des savoir-faire et, souvent, une véritable expertise.
Nous revendiquons clairement de participer aux décisions qui engagent l’avenir de notre ville.

Préparons demain.
Rejoignez-nous

Premiers signataires :

Action juridique ouverture piscine Ancely
Association des Usagers des Transports de l’Agglomération Toulousaine et de ses Environs (Autate)
Collectif « Hôpital La Grave »
Collectif « Pour la place de l’Europe »
Droit Au Logement 31
Collectif contre les nuisances aériennes de l’agglomération toulousaine
« Ô Toulouse – Pour une régie publique de l’eau et de l’assainissement »
« Saint Cyprien – Quartier libre »
Non au gratte ciel de Toulouse – Collectif pour un urbanisme citoyen


Agenda

<<

2018

 

<<

Octobre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234