Autour du livre de Mireille Bruyère : "L’insoutenable productivité du travail"

vendredi 26 octobre 2018
par  Marsanay
popularité : 16%

La critique de la croissance déjà ancienne désigne notre désir infini pour la consommation comme source de notre aliénation et de l’impasse écologique dans laquelle nous avons précipité la planète. Mais, ce désir de consommation infini n’est-il pas l’autre face de notre désir d’efficacité infinie ? De notre désir de maîtrise infinie ? Ne faut-il pas aussi s’interroger sur notre efficacité productive et sur les niveaux de productivité que nos économies ont atteints aujourd’hui ?
Mireille Bruyère était notre invitée à Radio Mon Pais le 4 octobre. Un livre que n’a pas lu Le maire de Toulouse qui croit que l’on va fabriquer des avions à Toulouse jusqu’à la nuit des temps !

La musique, ballade dans les années 68 Creedence Clearwater Revival -Jimmy Hendrix

Un disque qui s’abreuve aux sources du Rock’n’roll le plus pur, sans tourner le dos à la musique psychédélique, ils sont sont musiciens de la baie de San Francisco. Du Rock’n’roll mais pas de l’acid rock. Les drogues étaient proscrites au sein du groupe des frères Fogerty

Troisième et dernier disque en compagnie de Experience. Hendrix n’est pas un chanteur engagé mais il explore un monde en plein chaos ; assassinat de Martin Luther King, mobilisations contre la guerre du Vietnam, émeutes raciales. Sa musique reflète ces temps troublés