A Toulouse, sur fond de gilets jaunes, resurgit le spectre d’une affaire Tarnac

dimanche 17 février 2019
par  Marsanay
popularité : 1%

Début février, une mise en examen pour association de malfaiteurs et deux perquisitions mobilisant plusieurs dizaines de policiers ont visé des militants de la sphère autonome. Un coup de pression, malgré un dossier vide, sur des éléments classés « anarchistes » et supposés actifs au sein des « gilets jaunes ».
PAR EMMANUEL RIONDÉ
ARTICLE PUBLIÉ LE DIMANCHE 17 FÉVRIER 2019 Médiapart.

«