Comment la police des polices protège les siens

mercredi 6 novembre 2019
par  Marsanay
popularité : 1%

À Marseille, le 8 décembre 2018, en marge d’une manifestation des « gilets jaunes », des policiers ont fracassé le crâne de Maria∗, 19 ans, lui blessant gravement le cerveau. Notre enquête sur ces violences révèle, preuves à l’appui, la partialité de l’IGPN, la police des polices, et sa volonté d’enterrer les faits et nier les responsabilités.

5 novembre 2019 Par Pascale Médiapart

«