Climat : pouvons-nous (encore) prendre l’avion ?

vendredi 4 septembre 2020
par  Marsanay
popularité : 1%

Le secteur aérien profite aujourd’hui d’une relative méconnaissance de son impact sur le climat. Celui-ci est souvent réduit au seul kérosène brûlé lors des phases de vol alors que d’autres phénomènes tout aussi importants ne sont pas pris en compte. Les traînées de condensation et les cirrus qui se forment après le passage d’un avion par exemple réchauffent le climat autant que le CO2 émis en vol mais ne figurent nulle part dans l’empreinte écologique du secteur aérien. De ce fait, le transport aérien est plus vraisemblablement responsable de 7,3% de l’empreinte carbone de la France et est en augmentation, tiré par une forte croissance du nombre de passagers. Les projections du trafic aérien s’avèrent difficilement compatibles avec les engagements internationaux en matière climatique.

« 


Agenda

<<

2021

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois