Plusieurs livres importants sur la Grèce...

Europe, l’expérience grecque : le débat stratégique
mardi 29 décembre 2015
par  Marsanay
popularité : 2%

Plusieurs livres importants sur la Grèce viennent d’être publies :
Europe, l’expérience grecque : le débat stratégique par Attac France, la Fondation Copernic, la Fondation Gabriel Péri.
Les Grecs contre l’austérité. Il était une fois la crise de la dette, sous la direction de Marie-Laure Coulmin Koutsaftis. Éditions le Temps des Cerises,
La Grèce, Syriza et l’Europe néolibéral, entretiens avec Alexis Cukier, Stathis Kouvélakis
Éditions La Découverte.

Les Grecs contre l’austérité

En Grèce se joue aujourd’hui une bataille politique cruciale pour l’avenir de l’Europe. Depuis la victoire électorale de Syriza le 25 janvier 2015 a lieu une tentative inédite pour rompre avec la politique économique néolibérale de l’Union européenne et sortir du carcan mortifère de l’austérité. Les négociations avec l’Eurogroupe et le bras de fer avec la Troïka ont conduit cet été à deux événements politique majeurs : la victoire du non au référendum en Grèce, puis la signature par le gouvernement grec, sous la pression économique et politique des institutions européennes, d’un troisième Mémorandum. Les réussites et les échecs de cette expérience grecque, ses enseignements pour la gauche de transformation sociale, les nouvelles perspectives internationalistes qu’elles rendent possibles, sont désormais en discussion dans tous les pays européens et particulièrement en France.

JPEG - 147.6 ko

Les Grecs contre l’austérité. Il était une fois la crise de la dette Sous la direction de Marie-Laure Coulmin Koutsaftis. Éditions le Temps des Cerises, 230 pages, 15 euros.

L’aventure grecque a donné lieu à de nombreuses publications, sur Internet, mais aussi sous forme de livres. Le mérite de l’ouvrage les Grecs contre l’austérité est de ne pas traiter ce qui est devenu «  la question grecque  » uniquement comme un objet de controverse sur la ­politique à mener en Europe. Certes, cette question est présente. «  Ce livre est un rapport d’étape, dans l’histoire longue qui concerne tant la Grèce que l’Europe  », lit-on dès les premières pages. Mais les suivantes donnent à voir bien plus. Ainsi, dans l’une des parties qui lui échoit, Marie-Laure Coulmin Koutsaftis, maître d’ouvrage de ce livre collectif détaille par le menu l’installation, la mise en œuvre des memoranda, censés être des «  plans d’aides  », qui ont produit des effets dévastateurs. http://www.humanite.fr/lexperience-...

Europe, expérience Grecque

Ces entretiens racontent une histoire décisive pour l’avenir de l’Europe : elle commence avec la victoire de Syriza aux élections législatives grecques le 25 janvier 2015, passe par la victoire du non au référendum du 5 juillet et se clôt avec la signature du troisième mémorandum et la défaite du gouvernement d’Alexis Tsipras face aux diktats de l’Union européenne et de la « troïka ».

JPEG - 40.8 ko

La Gréce, Syriza et l’Europe néolibérale

Stathis Kouvélakis, membre du comité central de Syriza jusqu’à sa démission cet été, permet de saisir ces événements de l’intérieur et propose une analyse serrée de leurs enjeux politiques. Comment s’est construite la victoire de Syriza, et comment expliquer son échec ? Quels intérêts servent l’Union européenne, la « troïka », l’euro ? Qu’est-ce qui s’est joué durant ces mois de négociations entre le gouvernement grec et les institutions européennes ? Pourquoi le non au référendum du 5 juillet a-t-il été annulé en moins d’une semaine ? Quelle stratégie alternative aurait pu être mise en œuvre ? Quelle politique de gauche, réaliste et internationaliste, pourrait sortir les peuples européens de la cage d’acier de l’Europe néolibérale et de l’austérité ?

JPEG - 301.2 ko

La Grèce, Syriza et l’Europe néolibérale suit au plus près les événements, espoirs, déceptions et rebondissements des premiers mois du gouvernement Syriza, et aborde les problèmes et défis auxquels la gauche radicale et toutes les forces sociales et politiques progressistes sont aujourd’hui confrontées.

Stathis Kouvélakis a été membre du Comité central de Syriza, jusqu’à sa démission l’été 2015. Il est philosophe, professeur de théorie politique au King’s ollege de Londres. Il est l’auteur, notamment, de Philosophie et Révolution de Kant à Marx (PUF, 2003), La France en révolte : luttes sociales et cycles politiques (Textuel, 2007) et Y a-t-il une vie après le capitalisme ? (Le Temps des cerises, 2008). Il a publié de très nombreux articles et intervient régulièrement dans les médias et divers espaces politiques français au sujet de Syriza et de la situation sociale et politique en Grèce et en France.