3ieme journée de mobilisation

3ieme journée de mobilisation
jeudi 24 mars 2016
par  Marsanay
popularité : 1%

Le 31 mars sera une journée décisive quant au devenir de la mobilisation contre la loi travil

6000 c est un peu moins que le 17, 10000 annoncés. 45% de la manif était composée de jeunes lycéens principalement, 60% le 17 mars. Cette journée de mobilisation se déclinait comme le soutien des syndicats a une initiative de la jeunesse. De toute évidence les syndicats gardent leur force pour le 31. La leçon principale est que la mobilisation prend du temps à se construire. La jeunesse n est pas encore descendue massivement dans la rue, les étudiants ne sont pas là, ce qui ne manquera pas d’ouvrir des discussions dans les jours à venir. Les blocages du matin sont significatifs,et sont un point d’appui pour l’avenir immédiat, mais ils sont à l’image de la journée .Si nous nous garderons de comparer la mobilisation en cours avec le CPE de 2006 il faut se remémorer que la mobilisation a mis 5 semaines pour parvenir au résultat que l’on sait. Cependant il faut que la journée du 31 mars, la 4ième journée du mois de mars, soit une mobilisation de grande ampleur et le signal pour d’autres mobilisations
Mobilisation étudiante : retour sur les manifestations de la journée dans la région
lire ici
lire ici