Rencontre avec le consul du Canada

vendredi 3 février 2017
par  Marsanay
popularité : 7%

Le 20 janvier une quarantaine de militant e s à l’appel du collectif Stop TAFTA 31 envahissait le consulat du Canada. Une fois la surprise passée, le principe d’une rencontre pour aborder le débat sur le CETA a été retenue. Elle a eu lieu le 3 février.Ci dessous le compte rendu.


Traité de libre échange UE/Canada - CETA/AECG

Le collectif Stop TAFTA 31 communique

Une rencontre a eu lieu, au consulat de Canada à Toulouse, ce vendredi 3 février 2017 entre le Consul et des militant-e-s du collectif Stop Tafta 31.
Celle-ci a fait suite à l’action menée le 20 janvier par un groupe d’une quarantaine de militants ; action visant à mettre en valeur les oppositions qui se sont fait jour depuis des années maintenant contre les traités transatlantiques (TAFTA et CETA) de libre échange.

Les échanges de ce vendredi 3 février se sont déroulés dans une ambiance cordiale et d’écoute réciproque. Les représentant-e-s du collectif ont beaucoup insisté sur les mobilisations citoyennes des deux côtés de l’océan ; et, plus particulièrement, sur les positions prises par le RQIC (réseau québecois sur l’intégration continentale - http://rqic.alternatives.ca/) sur le déficit démocratique qui prévaut, au Canada comme en Europe, à la mise en œuvre du projet de traité.

De nombreux sujets ont été abordés lors de cet entretien : climat et COP 21, agriculture, services publics, mécanisme d’arbitrage investisseurs/états, emploi, santé, secteur bancaire et financier.

Un échange pouvant être qualifié de constructif et qui a permis de constater que, là où le représentant du Canada voyait un projet de progrès dont les éventuelles dérives pourrait être contrôlées grâce à la vigueur de la démocratie canadienne et de ses institutions, les militants du collectif Stop Tafta 31 voyaient, eux, un projet s’insérant dans la mondialisation néolibérale et visant à acter la prise de pouvoir par les multinationales au détriment des peuples.
Nous avons cependant, sud-ouest oblige, senti que le Consul était très sensible aux questions alimentaires et de « malbouffe »…

Nous appelons tous les citoyen-ne-s à continuer la mobilisation contre les traités de libre échange et contre le CETA en particulier ; et à participer en masse aux initiatives qui seront prises autour du vote du parlement européen à Strasbourg le 15 février. Nous demandons aussi aux eurodéputés de porter par leur vote la contestation au cœur des institutions européennes

Les multinationales de feront pas la loi !

Collectif Stop Tafta 31 - Le vendredi 3 février


Agenda

<<

2017

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234