mai 68

L’Université Populaire de Toulouse et l’antenne toulousaine de la fondation Copernic organiseront un cycle de conférences, de février à juin 2018, sur « Mai 68 ». Pas de commémoration mais un regard critique sur cette période pour en finir avec l’idée que « c’était mieux avant » ; et pour ne pas laisser le champ libre àceux et celles qui théorisent depuis longtemps que les maux de la société (chômage, crise scolaire, violence…) sont issus des désordres de « Mai 68 ».


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 16 mars 2018
par  Marsanay

Le temps politisé

Ludivine Bantigny revisite les événements de 1968 au prisme de l’historicité. Soulignant combien le temps fut alors objet de luttes et de concurrences politiques, elle nous fait revivre l’intensité du présent, ce sentiment d’accélération tant individuel que collectif qu’éprouvèrent les protagonistes, la (...)

mercredi 14 mars 2018
par  Marsanay

L’anti Franquisme, cet anti-fascisme des toulousain e s - 25 avril 1968 Toulouse

Gilbert Laval est l’invité de l’Université Populaire de Toulouse le 10 avril au Bijou. Il vient de publier aux éditions Cairn : « Le gauchisme flamboyant L’après mai 68 à Toulouse ». Un livre passionnant retraçant l’histoire de l’extrême gauche toulousaine et au-delà d’une partie de la jeunesse (...)

jeudi 22 février 2018
par  Marsanay

Les grèves ouvrières de mai-juin 1968

Pour que des ouvriers partent en grève, et donc qu’ils soient prêts à perdre une part importante de leur salaire, il faut au moins qu’ils aient accumulé un contentieux dans leur entreprise et qu’ils aient trouvé une occasion pour l’exprimer.
«

lundi 5 février 2018
par  Marsanay

La génération 2018 explique comment elle veut finir le boulot de Mai 68

Révolution des idées, féminisme, combat ouvrier, lesvingtenaires de 2018 sont sévères avec Mai 68.
En mai 68, ils n’étaient pas nés. Leurs parents n’étaient même pas en âge de procréer. 50 ans plus tard, Daniel Cohn Bendit a soutenu Emmanuel Macron. Les slogans de l’époque s’affichent sur des t-shirts et (...)

dimanche 28 janvier 2018
par  Marsanay

Janvier 1968 : grève de Caen, l’émergence de la figure du « jeune révolté », ouvrier et étudiant

La mémoire collective évoque Caen et la grève des ouvriers spécialisés [OS – plus exactement ouvrier sans qualification professionnelle qui exécute un travail précis sur une machine, après une brève période d’apprentissage] de janvier 1968, qui culmine le 26 janvier, lors d’une nuit d’affrontements en (...)

Agenda

<<

2019

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345