Dossier Tchécoslovaquie (V). « Deux Mille Mots qui appartiennent aux ouvriers, aux paysans, aux employés, aux artistes et à tous »

dimanche 2 septembre 2018
par  Marsanay
popularité : 3%

Le 27 juin 1968, Literarni Listy (hebdomadaire de l’Union des écrivains dont la circulation alors était de 300’000), Prace, le quotidien des syndicats, et encore deux autres publications diffusaient conjointement un manifeste ayant pour titre : « Deux Mille Mots qui appartiennent aux ouvriers, aux paysans, aux employés, aux artistes et à tous ». Autrement dit, le premier manifeste politique issu de la société de toute l’histoire de la Tchécoslovaquie dite socialiste, signé par 70 personnalités de tous les horizons du pays. Ludvik Vaculik en était l’auteur.
Par Ludvik Vaculik et alii

« 


Documents joints

PDF - 330.3 ko
PDF - 330.3 ko